24 Janvier 2023 à 20h40 - 165

La fin du RTC

Toutes les bonnes choses ont une fin. Et quand il s'agit de technologie, la fin arrive généralement assez rapidement. Selon ces normes, le Réseau Téléphonique public Commuté, qui a vu le jour au XIXe siècle, a assez duré ! Étant donné que les services téléphoniques peuvent désormais être fournis sur Internet (VoIP), l'accent est désormais mis sur le développement du réseau de fibre. D’où l'arrêt technique des accès RTC par zone géographique cette année. Après plus d'un siècle de service, l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient d'annoncer la fin du RTC et la suppression progressive de la téléphonie analogique. Nous dévoilerons ici les raisons et les implications de cette décision.

Qu’est-ce que le RTC ?

Le Réseau Téléphonique Commuté (ou RTC) est le réseau historique des lignes fixes. Inventé à la fin du XIXe siècle par Alexander Graham Bell, le principe du RTC consiste à connecter le poste d'un abonné à un commutateur téléphonique du réseau public. En France, cette connexion se fait historiquement via la fameuse prise en T.

Dans un premier temps, les communications étaient établies par des opérateurs grâce à un système de cordons souples équipés de cartes et de tableaux indiquant l'arrivée et le départ des abonnés. Ces appareils ont ensuite été remplacés par des systèmes de commutation automatique, qui ont fait l'objet d'améliorations continues : d'abord électromécaniques, puis électroniques, ils sont désormais numériques et entièrement pilotés par ordinateur.

La fin du RTC annoncée

Cependant, malgré ces différentes évolutions, l'ARCEP a annoncé la fin du RTC. En effet, celle-ci s'appuie sur la technologie et les équipements déployés dans les années 70 et 80 par l'opérateur historique France Télécom. Les commutateurs téléphoniques qui supportent ces services arrivent en fin de vie et deviennent impossibles à maintenir dans le temps, compte tenu de l'obsolescence de cette technologie. Cette fin du RTC, annoncée depuis 2016, se fait progressivement sentir. La fermeture définitive des lignes RTC existantes cette année. Cependant, la fin du RTC ne signifie pas la fin du service fixe. Celle-ci sera toujours assurée par des réseaux de nouvelle génération (voix sur IP), cuivre ou fibre.

L'avènement des télécom IP

La migration des télécoms tels que nous les connaissons vers une technologie de nouvelle génération utilisant l'IP (Internet Protocol) offre de réelles opportunités aux particuliers comme aux entreprises. En effet, la télécom IP peut évoluer et est plus flexible que son prédécesseur analogique. Elle est compatible avec tous les terminaux SIP (téléphones IP, smartphones, tablettes). Magré la fin du RTC , elle offre les avantages de la collaboration et de la mobilité et garantit des coûts limités, en utilisant principalement l'accès à Internet depuis le travail ou le domicile. Quelques exceptions subsistent néanmoins : les terminaux de paiement par carte de crédit, les télécopieurs, les systèmes d'alarme, la vidéosurveillance, les lignes d'assistance d'urgence et d'ascenseur ne supportent pas totalement l'IP ou le GSM et nécessitent d'autres alternatives, qui font actuellement l'objet de réflexions.
 

Blog

  1. 24 Déc. 2022Comment une imprimante laser écrit-elle sur le papier ?610
  2. 23 Déc. 2022Comment choisir le parfait système de vidéosurveillance ?55
  3. 21 Déc. 2022Pourquoi acheter un mac reconditionné ?60
  4. 22 Sept. 2022La location de vélo pour les vacances1218
  5. 3 Août 2022Présentation d’un modèle d’imprimante industrielle Domino1397
  6. 2 Juil. 2022Quelles sont les qualités requises pour être recruteur footballeur ?1023